cheveux

Ma routine capillaire

 

Pour avoir des cheveux beaux, longs et en bonne santé une des clés essentielles est bien la régularité des soins. Une routine capillaire est donc un programme, un planning de l’amour que nous devons leur apporter de façon cyclique. Au début l’on ne cesse de vous répéter que ce qui va a X ne va pas forcement à Y et c’est assez perturbant. C’est l’une des raisons pour lesquelles j’ai longtemps hésité à partager ma routine. Cependant je dois bien admettre que j’ai personnellement eu à m’inspirer d’autres pour pouvoir construire quelque chose qui me convenait mieux. Finalement je partage bien volontiers car cela pourrait aider certaines.
La construction d’un programme de soin passe par l’étape capitale de la connaissance de son nuage de coton. D’abord parce que vous devez connaitre la nature de vos cheveux, ensuite en déterminer les besoins et enfin pouvoir copier les astuces et les coiffures des personnes qui ont des textures proches de la vôtre.

Carte d’identité de mes cheveux
Ma texture: type 4b/c
Porosité: élevée
Grain: Fin
Longueur: soutien-gorge
Difficultés rencontrées: pellicules, cheveux fragiles, cheveux qui s’emmêlent.

photogrid_1473838961049

                     UN JOUR SUR DEUX

Passée l’étape des cheveux courts j’ai cessé d’hydrater mes cheveux tous les jours parce que je ne portais plus mon afro libre, en effet c’est une coiffure qui expose les cheveux au soleil, au vent et à la poussière. Je lui préfère alors des coiffures protectrices simples comme des chignons ou des up do qui protègent les pointes. Je porte aussi parfois des coiffures protectrices de long court (tresses, twist, tissage) auquel cas je mets un peu de crème pour la brillance tous les 2 jours à peu près.
Si mes cheveux sont accessibles, le soir j’hydrate avec de l’eau, ensuite j’applique l’huile d’olive et je termine avec le curl enhancing smoothie de Shea moisture. J’utilise donc la LOC method, vous pouvez à la place du dernier produit appliquer du beurre de karité. Je mets généralement mes cheveux en 8 grosses tresses que je défais le matin pour me recoiffer.

photogrid_1483470108285

Si vous avez du mal à comprendre tous les mots utilisés ici le lien vers le lexique https://labulledebeaute.wordpress.com/2016/10/17/lexique-du-cheveux-naturel/

   

LES SOINS HEBDOMADAIRES

Même si le programme d’entretien de la semaine est bien respecté tous les 2 jours ou plus à votre convenance à la fin de la semaine les cheveux seront tout de même un peu secs, rêches et récalcitrants à la coiffure et cela veut tout simplement dire qu’il est temps de les laver. Oui de les laver parce que tous les produits appliqués la semaine sont dessus en plus de la sueur et de la poussière.
Voici donc le programme détaillé de ma journée shampoing ou Wash day:

PRE SHAMPOING
Cette étape permet de préparer les cheveux au shampoing, les protéger du dessèchement et de les rendre plus malléables. J’utilise 2 types de prepoo au choix :
L’huile de palmiste noire (adinchocho, lan, manyanga) de ses noms locaux est celle que j’utilise le plus souvent d’abord parce qu’elle est moins chère. En effet je vois comme du gaspillage d’utiliser une grande quantité des huiles plus onéreuses pour les laver ensuite. De plus l’huile de palmiste a un très grand pouvoir réparateur et nourrissant. Au début de l’aventure j’utilisais du karité fondu mais le manyanga m’a apporté une plus grande satisfaction et stimule la pousse de mes cheveux. L’application est très facile je sectionne ma touffe en 6 portions, sur chaque portion je vaporise de l’eau minérale puis j’applique l’huile en démêlant avec mes doigts ou un gros peigne.

huile de palmiste

Le démêlant ou conditionner additionné d’huile de neem est ma deuxième option de prepoo que je réserve pour les jours où mes cheveux sont vraiment emmêlés. Par exemple quand je défais une coiffure protectrice que j’ai gardé 3 semaines. Le démêlant évidemment m’aide à les discipliner un peu et l’huile de neem a des vertus bactéricides et fongicides qui m’aident à assainir le cuir chevelu. La partie pratique reste la même : appliquer sur chacune des 6 sections des racines aux pointes en démêlant.

 

dsc_0084

Je tiens à noter que je saute l’étape du prepoo lorsque mes cheveux contiennent du gel au tout autre produit fixateur puissant car lorsque j’essaye de les séparer avant le shampoing mes cheveux se cassent et tombent par touffe. Je vais directement au shampoing.

LE SHAMPOING
Il s’agit pour cette étape de débarrasser les cheveux de l’accumulation de produits et des impuretés pour leur permettre de respirer. Au sein du millieu nappy le shampoing fait l’objet de nombreux avis divergents, j’ai fais le tour de la question en 4 ans et demi et je vais partager avec vous ce qui me convient à moi.
J’ai fait le choix du shampoing sans sulfate car il est moins agressif, laisse mes cheveux plus doux surtout quand je saute l’étape du prepoo.
J’utilise au choix : -du savon noir, le shampooing coconut and hibiscus de la marque shea moisture ou le shampoing de la marque Beautiful textures le dernier étant mon préféré.dsc_0112dsc_0131

Je commence l’opération avec mes sections du prepoo, je lave mes cheveux à l’eau tiède pour bien enlever le gras, j’applique le shampoing d’abord sur le cuir chevelu puis je défais les sections pour avoir accès aux longueurs. Je sais que certaines lavent les cheveux en sections ou en gros twist mais c’est psychologique j’ai tjrs l’impression qu’ils ne sont pas propres.

LE DEMELAGE/CONDITION
Maintenant que les cheveux sont propres il faut restaurer leur équilibre lipidique, renforcer leur structure et leur élasticité. Pour raccourcir le temps passé à la salle de bain je fais un compromis : je melange mon masque traitant avec un peu d’après shampoing. Pourquoi ?La première raison est économique, les bons masques coutent chers et vue ma longueur l’objectif est de ne pas les épuiser en 2 utilisations. La deuxième raison est technique. L’après shampoing est votre meilleur ami, c’est l’élément incontournable de votre routine le seul qui pour moi qui ne peut être remplacé par un produit maison. Il vous permet de démêler votre chevelure en douceur de vous débarrasser des nœuds. Cependant il est très léger ne permet pas de traiter vos cheveux en profondeur à la différence du masque capillaire. Le masque permet de nourrir vos cheveux en profondeur ou de les rendre plus forts et résistants. Question de temps, mes cheveux sont désormais trop longs pour séparer les étapes et passer 4h dans la salle de bain toutes les semaines. Je mélange donc mon masque de la marque beautiful textures avec l’un de mes démêlants (tresemme ou shea moisture) avant de l’appliquer en formant des sections exactement 8. J’en fais plus car à application je demele avec un gros peigne et je préfère travailler sur de plus petites portions. Je laisse poser une heure sous un sac plastique.dsc_0151

Comme alternative ma recette favorite de masque fait maison est la suivante:
2 bananes mures
1 jaune d’œuf
2 cueillere à soupe d’huile d’olive
2 cuiellere à soupe d’huile de coco

PUIS
Je rince les cheveux normalement et longuement pour enlever tous les résidus. Pour le dernier rinçage je mélange de l’eau froide au vinaigre de cidre pour refermer les écailles et leur donner de la brillance.

 

LE SECHAGE
En général je laisse mes cheveux sécher dans les 8 portions définies au démêlage sous ma serviette en microfibre qui me permet vraiment de gagner du temps. Je me sers parfois d’un sèche-cheveux pour les cas de force majeure mais avec beaucoup de précautions. J’hydrate enfin conformément à la LOC method décrite plus haut.

serviette microfibre
serviette microfibre

                                LES SOINS MENSUELS
Une fois par mois je ne triche pas et je pose un masque proteiné selon ce que je trouve (ORS, Hair mayonnaise, Aphogée) suivi par un soin hydratant.
Ou alors je fais un soin au henné.
La recette de mon henné est la suivante :
3 mesures de poudre
2 mesures miel
Une cuillere à café d’huile d’olive
Et du lait entier chaud à la place de l’eau pour former la pate

                             OCCASSIONELLEMENT
Tous les 3 mois ou plus selon le besoin je taille les pointes pour redonner une jolie forme à mon afro et me debarraser des fouches et des pointes.

Chaque année je prevois de lisser mes cheveux pour voir la vraie longueur mais je n’ai toujours pas trouver le courage .photogrid_1479746198033

Voili voila ça fait beaucoup de lecture mais j ai tenu à vous donner le plus de details possible sur l’entretiens de mes tifs
N’hesitez à laisser vos commentaires à suivre leychou sur instagram et à liker la page facebook labulledebeaute

A bientôt

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s